On entend beaucoup parler de yoga et ses nombreux bienfaits mais il est parfois difficile d’y voir clair. Nous avons donc essayé de les résumer le plus simplement possible.

On parle ici du “yoga des postures” principalement, différent du “yoga” au sens plus large = “l’univers du yoga”. Le yoga des postures, forme la plus connue aujourd’hui en Occident, fait référence à la pratique physique.

Partie 1- Les bienfaits physiques

-
Souplesse (et on vous explique à quoi ça sert, car oui c’est utile ! )
- Renforcement musculaire
- Meilleure respiration


1/ La souplesse : “dire que vous n’êtes pas assez souple pour faire du yoga reviendrait à dire que vous êtes trop sale pour prendre un bain” cette phrase empruntée aux réseaux sociaux illustre bien que le yoga n’est pas réservé aux personnes souples. Bien au contraire, la pratique permet de gagner en souplesse.

La question qui se pose alors : quels sont les bienfaits de la souplesse ? La souplesse ne permet pas seulement d’espérer un jour avoir son grand écart pour sa photo Instagram. Etre souple participe au bon fonctionnement du corps, c’est-à-dire les muscles, les articulations et l’ensemble des tissus qui le constituent. La souplesse peut protéger de certaines blessures et maladies cardiovasculaires car elle favorise la circulation sanguine. Elle améliore la performance sportive, votre amplitude de mouvement est plus grande et votre corps s’adapte plus facilement aux différentes contraintes quotidiennes (position assise de longue durée au bureau, sac lourd etc.). Moins de risques de blessures dans sa vie de tous les jours, moins de tensions, une posture plus équilibrée et meilleure pour la santé.

2/ Renforcement musculaire : la pratique du yoga des postures renforce les muscles en profondeur. Les postures d’équilibre, de gainage, les mouvements contrôlés lors des transitions permettent de tonifier le corps. Les pratiques les plus dynamiques (ashtanga yoga, vinyasa yoga) peuvent même faire travailler le cardio.

3/ Une meilleure respiration : vous ne vous en rendez peut-être pas compte mais vous êtes loin d’utiliser toute votre capacité respiratoire. Nous respirons souvent mal, de manière saccadée et avec le haut du corps uniquement, le sang est moins bien oxygéné ce qui influe sur notre forme. La pratique du yoga est indissociable de la respiration qui est au coeur de chaque séance. Gérer sa respiration permet de mieux gérer son stress, son énergie et son humeur. De très nombreux exercices de respiration sont proposés lors des séances de yoga permettant de travailler différentes fonctionnalités. Le souffle c’est la vie.

Les bienfaits physiques et mentaux sont bien sûr liés et évoluent ensemble. En effet, la pratique du yoga ne se limite pas à l’aspect physique.

RDV la semaine prochaine pour l’article sur les bienfaits mentaux.

À très vite !


Écrit par Inès Vanderschelden